Posteado por: crisdiaz24 | junio 1, 2014

Victor Hugo au Panthéon

 

Victor-Hugo

 

Le 1er juin 1885, la dépouille de Victo Hugo est conduite au Panthéon. Le poète est décédé dix jours plus tôt, à 83 ans, en l’avenue qui porte son nom.

 
Demain, dès l’aube…
 

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo

Victor Hugo, la face cachée d’un grand homme:

 

 

LES MISÉRABLES

PREMIÈRE PARTIE

DEUXIÈME PARTIE:

TROISIÈME PARTIE

QUATRIÈME PARTIE

FIN:

 

En Inglés, con subtítulos en inglés

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

Categorías

A %d blogueros les gusta esto: