Posteado por: crisdiaz24 | abril 10, 2013

Baudelaire: Anniversaire de sa naissance

Né le 9 avril 1821, Charles Baudelaire serait presque bicentenaire, s’il n’avait pas été terrassé en août 1867 par la syphilis, à l’âge de 46 ans. Il laisse derrière lui une oeuvre majeure, publiée en 1857, Les Fleurs du Mal . Ce recueil de 100 poèmes est pourtant mal accueilli par la critique. Les Fleurs du mal, qui confronte le bien et le mal; la laideur et la beauté; l’enfer et le ciel, choque la morale bourgeoise.En 1868 sont publiés à titre posthume le Spleen de Paris et les Curiosités esthétiques.

Le poète est enterré au cimetière Montparnasse.

L’étranger

– Qui aimes-tu le mieux, homme enigmatique, dis? ton père, ta mère, ta soeur ou ton frère?
– Je n’ai ni père, ni mère, ni soeur, ni frère.
– Tes amis?
-Vous vous servez là d’une parole dont le sens m’est resté jusqu’à ce jour inconnu.
– Ta patrie?
– J’ignore sous quelle latitude elle est située.
– La beauté?
– Je l’aimerais volontiers, déesse et immortelle.
– L’or?
– Je le hais comme vous haïssez Dieu.
– Eh! qu’aimes-tu donc, extraordinaire étranger?
– J’aime les nuages… les nuages qui passent… là-bas… là-bas… les merveilleux nuages!

Baudelaire: Petits poèmes en prose, I (1869)

Anuncios

Responses

  1. Hello! les visuels sont sympas sur ton blog! ils viennent de toi ou tu les trouves sur le net?? au plaisir de te lire ++ Slevin

    Me gusta


Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

Categorías

A %d blogueros les gusta esto: